| | Radar

Le principal glacier de l’Arctique se fracture

Image d'illustration | Keystone

Conséquence directe du réchauffement climatique et des températures plus élevées, une masse de glace de 113 kilomètres carrés vient de se détacher du plus grand glacier existant encore dans l’Arctique, le 79 N, comme le rapporte Le Figaro.

Pourquoi c’est inquiétant. Depuis 1999, sa calotte de glace a perdu une superficie équivalente à plus de deux fois l’île de Manhattan. Et cette situation devrait se répéter au fil des années, si les étés chauds se répètent. L’Arctique a enregistré une hausse de sa température moyenne de 3 degrés entre 1990 et 2020.

link

Le Figaro

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi