| | Analyse

Le plan de Bill Gates suffirait-il à éviter un désastre climatique?

Bill Gates à l'occasion du One Planet Summit en 2017, en France | ETIENNE LAURENT / POOL /EPA/ KEYSTONE

L’ouvrage est paru le 17 février. Avec Climat: comment éviter un désastre, l’entrepreneur et philanthrope Bill Gates prend à bras le corps le défi climatique et livre un exposé méthodique et pragmatique des causes du dérèglement. Ce dernier s’achève par un plan. Tient-il la route face à l’ampleur de la tâche? Nous avons posé la question à l’explorateur et psychiatre Bertrand Piccard, président de la fondation Solar Impulse et à la climatologue Valentine Python, conseillère nationale pour les Verts.

Pourquoi le débat est intéressant. Un milliardaire qui se déplace en jet privé peut-il endosser la posture du donneur de leçons? Il l’écrit lui-même: il n’est qu’un «messager imparfait» dans un monde qui ne manque pas «d’hommes riches avec des grandes idées sur ce que les autres devraient faire». Mais Bill Gates raisonne en ingénieur, et surtout en investisseur. A cet égard, son message, d’une grande clarté, a bien des atouts pour convaincre le monde des affaires.

Cet article est réservé aux abonnés.

  • Accédez en illimité à nos actualités, reportages et enquêtes.
  • Partagez des articles réservés aux abonnés avec vos proches
  • Soutenez une rédaction indépendante.
  • Rejoignez plus de 5000 lectrices et lecteurs qui croient en notre projet.
  • Bénéficiez de 30 jours d’essai gratuit et sans engagement.
S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi