| | News

Le paradoxe d’une ferme-hôtel qui traite ses eaux usées: que faire de l’eau propre?

Esquisse du futur bâtiment «Bovino» prévu par Esther et Nicolas Mottier à Chateau d'Oex. (C) Votre cercle de vie

Camille Andres poursuit le tournage de son documentaire «Le Pari d’Esther», que les lectrices et lecteurs de Heidi.news ont en partie financé. En suivant les Mottier qui présentent leur futur bâtiment à Château d’Oex, elle tombe sur un sujet inattendu. Leur ferme-hôtel très spéciale aura son système d’épuration naturel, mais la commune ne sait pas que faire des eaux propres.

C’était un jour de septembre au cinéma Eden de Château d’Oex, lors des rencontres Element Terre sur le thème (étonnant) des liens entre biodiversité des sols et flore intestinale. Nicolas Mottier, paysan et fromager de l’Etivaz, un des personnages de mon grand récit de l’an dernier, était là pour faire connaître le projet de ferme très spéciale qu’il mène avec son épouse, Esther. Cette fois, plutôt que de la philosophie du projet, il a été question d’épuration.

Pourquoi on vous en parle. Il faut dire qu’à ses côtés, il y avait un habitué du thème, le fameux Philippe Morier-Genoud, biologiste vaudois que vous avez déjà croisé dans l’Exploration d’Arnaud Robert pour Heidi.news sur la Révolution des toilettes. Le constat partagé par tous les acteurs sur la scène du cinéma: la station actuelle d’épuration de Château d’Oex (STEP) arrive à ses limites en termes de capacités. A l’image des installations équivalentes dans le pays, elle est coûteuse à entretenir et à rénover. Et surtout, elle ne permet pas de capter correctement les micropolluants parfois très toxiques, comme les perturbateurs endocriniens. Un problème d’infrastructures publiques qu’Esther et Nicolas Mottier veulent contourner dans leur futur bâtiment. Leur solution? «Mettre en place un système alternatif» qui recycle sur place aussi bien les urines, les «eaux grises» (de douche, de vaisselle), que les matières fécales.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi