Réservé aux abonnés

L'Europe interdit l'importation de produits issus de la déforestation: et la Suisse?

Les avocats poussent sur des pentes dénudées qui abritaient autrefois des pins et des sapins dans le canton autochtone de Cheran, au Mexique, le jeudi 20 janvier 2022. |Keystone/AP Photo/Fernando Llano

L'Union européenne a adopté un accord pour interdire l'importation de matières premières provenant de la déforestation importée. La Suisse, quant à elle, reste fidèle à sa politique des petits pas.

Boeuf, cacao, café, soja… les institutions européennes ont adopté un accord historique, ce mardi 6 décembre, pour interdire l’importation de matières premières issues de la déforestation illégale. L’Europe est le deuxième importateur de déforestation (16%), juste derrière la Chine.

Ce texte législatif inédit bannira tout produit provenant de terres qui ont été déboisées après décembre 2020, dont l’huile de palme, le bois et le caoutchouc (ainsi que plusieurs produits dérivés, comme le cuir, le chocolat, le papier, etc.). L’accord pourrait évoluer, ces prochaines années, pour s’étendre à d’autres écosystèmes ainsi qu’au secteur financier.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter