| | News

Ces Californiens qui se préparent désormais chaque année à voir leur vie partir en fumée

Une maison en bois entourée par les flammes à Juniper Hills en Californie (Keystone / Sarah Reingewirtz)

Le long de la côte ouest des États-Unis, les feux ont fait des ravages records cette année encore et ce, avant même que ne démarre la saison des incendies qui menace le pays de mi-septembre à fin novembre. Nous avons recueilli le témoignage d’un ressortissant suisse installé au nord de San Francisco depuis 2012 qui a vu la situation se détériorer depuis cinq ans, son lot de destruction et un mode de vie remis en question par les effets du changement climatique.

Le rêve brisé. C’est un petit coin de paradis à une heure du pont du Golden Gate, dans le comté de Sonoma. Une région viticole où l’on cultive un pinot noir qui a la saveur des vins de Bourgogne. «Le climat est fantastique. De fin avril à début décembre, il fait beau tous les jours», explique Vincent S., Genevois d’origine bernoise, installé depuis 2012 à Healdsburg pour y passer une retraite «de rêve» avec Robin, son épouse américaine.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi