| | Radar

IA et capteurs sismiques pour mieux détecter les laves torrentielles

La Losentse, à Chamoson, le 12 août 2019 après le passage d'une lave torrentielle | Keystone-ATS / Jean-Christophe Bott

En couplant des capteurs sismiques à une intelligence artificielle, l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) et de l'Institut fédéral de recherche sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) ont mis au point un nouveau système de détection des laves torrentielles, un des principaux dangers naturels de montagne. Le but, détaille la RTS, est de pouvoir prévenir à temps les habitants des zones menacées de l’arrivée d’un de ces torrents boueux et chargés de roches.

Pourquoi c’est important. De fortes précipitations sur des terrains meubles en pente, et un simple cours d’eau de montagne devient en quelques minutes un mélange de boue et de débris impossible à arrêter. L’EPFZ et le WSL ont décidé d’en améliorer la détection via les vibrations que provoquent ces laves torrentielles. L’intelligence artificielle permet quant à elle de déterminer si les vibrations captées sont bien dues à ce phénomène ou à une autre cause comme un chantier ou un éboulement.

link

Lire l'article de la RTS

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi