| | Radar

En voulant faire tomber la pluie, la Chine s'attire les foudres de ses voisins

Monts Qilian | Neil Young/ CC BY-SA 2.0

A coup d’iodure d’argent largué par des générateurs tournant au fuel, la Chine compte contrôler de plus en plus sa météo pour faire pleuvoir dans les régions les plus sèches de son territoire, relate Le Temps. L’efficacité réelle de la méthode reste à démontrer, mais son principe même pourrait avoir des répercussions géopolitiques bien plus graves.

Pourquoi c’est controversé. Le procédé implique d’émettre de grandes quantités de particules fines dans l’atmosphère afin de favoriser la formation de gouttes d’eau, et donc de pluie. Mais ceci ne serait efficace que dans des conditions particulières assez rares, en plus d’être extrêmement onéreux, selon plusieurs experts. De plus, une telle approche reviendrait à déclencher la précipitation précoce de masses d’eau atmosphériques qui devraient normalement arroser les pays voisins comme l’Inde, qui assimile cette démarche à du «vol» d’eau.

link

A lire sur Le Temps

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi