Réservé aux abonnés

EN GRAPHES – Les bonnes nouvelles des experts du climat

Unsplash / Elena Mozhvilo

Trois ans pour inverser la vapeur: les émissions de gaz à effet de serre (GES) doivent plafonner avant 2025. C’est, en substance, le message délivré par les scientifiques du Giec, à l’occasion de la parution de la troisième partie de leur dernier rapport lundi 4 avril dernier. Dans ce dernier volet, place est faite aux solutions. Nous en avons extrait les graphes qui nous ont paru les plus inspirants...

Pourquoi il y a de l’espoir. Le constat est doux-amer: les promesses en matière de politique climatique restent encore insuffisamment tenues — y compris en Suisse et nous sommes sur la trajectoire d’un réchauffement bien supérieur à 2°C. Mais les solutions existent, et elles sont souvent rentables au plan économique. Surtout, les scientifiques ont quantifié les leviers socio-culturels, technologiques, ainsi que les investissements dans les infrastructures nécessaires pour la transition.

1. Des solutions efficaces et déjà abordables

IPCC_AR6_WGIII_FigureSPM7.png
Figure SPM.7 | Giec
Comment lire le graphe.

  • La longueur des barres montre le potentiel des différentes solutions d’atténuation en termes de réductions des émissions de GES,

  • La couleur des barres représente le coût total de ces solutions, considéré sur toute la durée de vie d’un équipement. Le bleu est utilisé lorsque ce coût est inférieur au coût de référence utilisé pour 2019, obtenu dans un scénario où les politiques actuelles seraient maintenues.

  • Un graphe peut contenir plusieurs tranches de couleurs distinctes, pour refléter par exemple les variabilités géographiques (le potentiel du photovoltaïque, par exemple, n’est pas le même partout).

  • Les marges d’erreurs sont également représentées,

Ce qu’il faut retenir. Des solutions abordables (en bleu) et efficaces existent d’ores et déjà sur le marché!

  • Pour les énergies renouvelables: le potentiel de l’éolien et du solaire est considérable, et pour un coût très intéressant.
Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter