Réservé aux abonnés

En Suisse, il devrait se vendre plus de voitures électriques que de diesel en 2022

Les véhicules à moteur thermique n’ont plus la côte en Suisse. Depuis 2019, il se vend chaque année moins de voitures diesel et essence. Selon les données prévisionnelles de nouvelles immatriculations, proposées par l’Office fédéral de la statistique (OFS), il devrait même se vendre plus de véhicules électriques que de diesel en 2022, une première en Suisse à l’échelle d’une année complète.

Un tour dans les chiffres. Une tendance déjà amorcée en mars dernier: les moteurs thermiques, diesel et essence, devraient accuser une baisse de vente de respectivement 43% et 33%, en comparaison à mars 2021. Comme le montre la visualisation ci-dessus, les moteurs à essence devraient rester les plus plébiscités, devant les voitures hybrides normales.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter