| | Enquête

DATA - La droite et ses liens d'intérêt contre la loi CO2

Liens d'intérêts des parlementaires avec le référendum contre la loi CO2, par parti et par secteur | KM et FH pour Heidi.news / Flourish

Alors que la campagne est lancée pour le dernier acte politique de la loi sur le CO2, Heidi.news s'est penché sur les liens d'intérêts entre les parlementaires et les secteurs économiques - principalement pétroliers et automobiles - à l’origine du référendum du 13 juin prochain. Votée dans la douleur au Parlement à l'automne dernier, la loi sur le CO2 est combattue par certains milieux, avec notamment le soutien de l'UDC. Dont près de 30% des élus aux chambres fédérales ont un lien direct avec les secteurs économiques en question, bien devant les autres groupes représentés au Palais.

Pourquoi c'est important. Cela fait maintenant cinq ans que la révision de la loi sur le CO2 est en chantier afin de se conformer aux objectifs de l'accord de Paris. Tout au long de son parcours politique, elle aura été combattue par une large partie de la droite parlementaire. Si les libéraux-radicaux ont fini par l’accepter, l’UDC en reste une farouche adversaire.

Cet article est réservé aux abonnés.

  • Accédez en illimité à nos actualités, reportages et enquêtes.
  • Partagez des articles réservés aux abonnés avec vos proches
  • Soutenez une rédaction indépendante.
  • Rejoignez plus de 5000 lectrices et lecteurs qui croient en notre projet.
  • Bénéficiez de 30 jours d’essai gratuit et sans engagement.
S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi