| | Radar

Crise en vue pour la gestion des déchets dans les pays riches

Image d'illustration | Public Domain Pictures

Depuis le 1er janvier 2021, on ne peut plus tranquillement envoyer les déchets plastiques de mauvaise qualité dans d’autres pays. Les membres de l’UE ont interdit d’exporter leurs déchets plastiques non triés ou dangereux vers des pays non-membres de l’OCDE, et la Chine a cessé leur importation sur son territoire.

Ce que ça va changer. Si les déchets plastiques «propres» pourront, eux, toujours être envoyés dans les pays non-membres de l’OCDE, comme la Chine ou la Malaisie, c’est toute une gestion des déchets qui est à réinventer. Désormais, il est nécessaire d’obtenir l’accord de l’Etat destinataire avant d’envoyer, par exemple, ses milliers de tonnes de déchets plastiques, lorsqu’ils sont mélangés, ou peu propices à un recyclage. Comme le rappelle Libération, 8 millions de tonnes de plastique finissent dans les océans chaque année.

link

Libération

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.