Réservé aux abonnés

COP27: Pour la Suisse, l'aide aux pays vulnérables «ne doit pas éclipser la réduction des émissions»

Franz Perrez est l'ambassadeur de la Suisse pour l'environnement. Il sera à la tête de la délégation suisse à la COP27. | KEYSTONE / Martial Trezzini

La Suisse aimerait recentrer le débat de la COP27 sur la réduction des émissions carbone, et pas sur la compensation des dégâts du réchauffement climatique aux pays en développement.

La politique climatique est aussi une affaire d’intérêts nationaux. A quelques jours du prochain sommet sur le climat qui se tiendra pour la première fois sur sol africain, qu’en est-il des priorités helvétiques à la COP27?

Heidi.news s’est entretenu avec Franz Perrez, ambassadeur de la Suisse pour l’environnement et chef de la division Affaires internationales de l’Office fédéral de l’environnement, qui conduira la délégation suisse à Charm el-Cheikh, en Egypte, du 6 au 18 novembre 2022.

Lire aussi: Les enjeux de la COP27 sur le climat décryptés

Heidi.news – A Glasgow, lors de la COP26, les pays ont été invités à renforcer leurs objectifs de réduction d’émissions en 2022. Qu’en est-il des avancées climatiques de la Suisse?

Franz Perrez — La cible de la Suisse reste la même, c’est-à-dire d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Peu avant la dernière conférence sur le climat à Glasgow, nous avions rehaussé notre objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 de «50%» à «au moins 50%» (il est actuellement d’au moins 55% pour l’Union européenne, ndlr.). Depuis, le Parlement a également adopté des objectifs climatiques intermédiaires pour la période allant jusqu'en 2050, dans le cadre du contre-projet indirect à l'initiative sur les glaciers. Un référendum a toutefois été lancé contre cette loi.

Lire aussi: La Suisse accepte une loi sur le climat, l'UDC riposte avec un référendum

Les pertes et dommages sont un enjeu brûlant lors de la COP27. Le Danemark, a annoncé allouer un fonds pour compenser des dégâts causés par le réchauffement climatique dans les pays en voie de développement. Qu’en est-il de la Suisse?
Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter