| | Radar

Comment la migration des sauterelles modifie la flore alpine

Image d'illustration | Creative Commons

Le réchauffement climatique pousse les insectes herbivores, peinant à se nourrir en plaine, à migrer sur les hauteurs. Si dans un premier temps, le régime des nouveaux arrivants en plantes alpines dominantes peut avoir un effet positif sur la diversité des prairies alpines en permettant à d’autres plantes plus rares de s’installer, la végétation sur le long terme sera complètement chamboulée.

Pourquoi on en parle. Ce sont les prédictions − publiées dans la revue «Science» − d’une expérience menée par des chercheurs de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich, de l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) et de l’université de Neuchâtel. Les nouveaux habitants pourraient alors perturber l'équilibre écologique qui s’est formé sur plusieurs centaines d’années et impacter directement la biomasse.

link

EPFZ

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi