Réservé aux abonnés

Climat: quel avenir pour les peuples des montagnes?

Les Andes au Pérou. | Unsplash / Adèle Beausoleil

Des glaciers des Andes aux fleuves himalayens, un point commun: la fonte de neiges et de glaces, qui n’ont rien d’éternelles. Lundi soir, une table-ronde s’est tenue à l’Université de Genève, en duplex avec le pavillon dédié à la cryosphère à la COP26 de Glasgow. La discussion s’est canalisée autour d’une question pressante: quelles seront les conséquences du changement climatique pour les communautés de montagne, et comment y faire face?

Pourquoi c’est critique. La cryosphère — l’ensemble des milieux où l’eau se trouve sous forme de neige, de glace ou de pergélisol (sol gelé en permanence) — approvisionne plus de la moitié de l’humanité en eau douce. Pourtant, elle se réduit comme peau de chagrin: retrait des glaciers, fonte des banquises et du pergélisol… Les communautés de montagne en paient déjà le prix.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter