| | News

Ces ingénieurs veulent pimenter nos panneaux solaires avec de la capsaïcine

Cellule photovoltaïque contenant de la capsaïcine | Jin Yang

Le piment, piste improbable pour accélérer la transition énergétique? Nous n’y sommes pas encore mais une équipe sino-suédoise y croit. Les chercheurs qui la composent ont ajouté une petite dose de capsaïcine— la molécule qui donne son piquant au brûlant condiment— à une cellule photovoltaïque. Encore très expérimental, cet essai nécessite néanmoins de rester prudent.

Pourquoi c’est intéressant. Une cellule photovoltaïque est essentiellement composée de deux couches de matériaux semi-conducteurs qui peuvent s’échanger des électrons sous l’effet de la lumière. Alors qu’elles sont généralement constituées de silicium, la recherche avance pour les remplacer par des couches de pérovskite, une famille de matériaux qui pourrait à terme rendre les panneaux solaires plus légers, plus souples et moins chers que les panneaux conventionnels. Mais leur faible stabilité dans le temps continue de poser problème. C’est là que la capsaïcine pourrait entrer en jeu.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi