| | Radar

Le Nobel de la paix aux journalistes Maria Ressa et Dmitry Muratov

Comité Nobel

Le journalisme est à l’honneur puisque la Philippine Maria Ressa (58 ans) et le Russe Dimitri Muratov (59 ans) sont les deux Prix Nobel de la paix 2021. Le comité a voulu récompenser le «combat courageux pour la liberté d’expression».

Pourquoi c’est intéressant. Les deux lauréats représentent «tous les journalistes qui défendent cet idéal dans un monde où la démocratie et la liberté de la presse sont confrontées à des conditions de plus en plus défavorables», selon la présidente du comité, Berit Reiss-Andersen. Le choix est historique: jamais encore la liberté de la presse n’avait été distinguée par un Nobel.

Le Temps rappelle que «Maria Ressa a cofondé la plateforme numérique de journalisme d'investigation Rappler en 2012». Elle a de ce fait joué un rôle important dans les révélations autour de «la campagne antidrogue controversée et meurtrière du régime Duterte», justifie le comité Nobel.

Cofondateur et rédacteur en chef du journal Novaïa Gazeta, Dmitri Mouratov évolue pour sa part dans une Russie qui ne fait que peu de place à la presse d’opposition au régime Poutine. En enquêtant sur la corruption, la fraude électorale ou encore les violences policières, le journal a payé un prix fort puisque six de ses journalistes sont morts, dont Anna Politkovskaïa, tuée il y a 15 ans quasiment jour pour jour.

link

A lire sur Le Temps

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.