| Idées

L'attente, ou l’exaspérante lenteur de l’escargot et du Conseil fédéral

Claude-Inga Barbey

Un escargot met exactement 14 minutes pour traverser un paillasson. J‘ai pu effectuer ce calcul passionnant, parce que je suis restée longtemps plantée derrière la fenêtre. J’attendais. Quoi? Je ne sais plus exactement.

Que la pluie s’arrête, la chute d’un pétale mouillé, un rayon de soleil... Et tandis que l’escargot imprimait sa trace luisante sur le poil gris et râpé de mon paillasson, je pensais à cette phrase magique de Roland Barthes dans ses Fragments d’un discours amoureux: «Attendre est un enchantement. J’ai reçu l’ordre de ne pas bouger.»

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.