| | Idées

Ce que deviennent nos Explorations? Quatre films, cinq livres et une BD

Serge Michel

Chère lectrice, cher lecteur, plusieurs d’entre vous nous ont dit ne plus vouloir rien lire sur le Covid. Comme je les comprends! Je ne vous cache pas que nous aussi, nous nous réjouissons de vous raconter d’autres histoires que de vaccins, de variants ou de complotistes… D’appeler d’autres experts que les épidémiologistes, de vous proposer d’autres graphiques que ceux des courbes d’infections et d’hospitalisations.

Raison pour laquelle nous avons lancé à la rentrée de nouvelles thématiques, sur l’alimentation, le climat ou le monde du travail. Raison pour laquelle nous avons donné hier carte blanche à Martina Bacigalupo, responsable photo de la très belle revue 6 MOIS – j’espère que vous avez aimé sa newsletter.

L’attention des sociétés de production

Cela fait plusieurs mois que l’on ne vous a pas donné de nouvelles de Heidi.news (en deux mots, tout va bien et tout le monde travaille d’arrache-pied). Ce premier jour de 2022 en sera l’occasion, car plusieurs projets vont aboutir cette année. Je voulais en particulier vous parler de ce que deviennent certaines de nos Explorations, ces grands récits et enquêtes que nous publions par épisodes. Car elles ont attiré l’attention de sociétés de production et de maisons d’édition, dès l’apparition de Heidi.news en mai 2019.

L’une de nos premières Explorations, la Révolution des toilettes qu’Arnaud Robert est allé scruter en Inde, en Chine, en Afrique ainsi que dans les laboratoires de la société Firmenich à Genève, a été adaptée par son auteur et par les producteurs de la société française Quark Productions, qui en a acquis les droits, pour en faire en coproduction avec Intermezzo Films à Genève un documentaire qui devrait sortir en 2022. Une grande chaîne de télévision s’est portée acquéreuse.

Le renard et l’oligarque bientôt à l’écran

Idem pour l’enquête incisive d’Antoine Harari et moi-même sur l’affaire Bouvier vs. Rybolovlev, Le renard et l’oligarque. Les producteurs danois Andreas Dalsgaard et Christoph Jörg en ont acquis les droits après avoir réalisé «The Lost Leonardo», un film fabuleux sur le Salvator Mundi, tableau que certains attribuent à de Vinci et qu’Yves Bouvier a en son temps vendu à Dmitry Rybolovlev avant que ce dernier ne le mette aux enchères où il a battu tous les records. Très applaudi à sa sortie au Tribeca Film Festival en juin 2021, «The Lost Leonardo» inclut déjà une participation de Heidi.news sous forme de témoignage d’Antoine et de documentation.

Autre projet de film qui devrait aboutir cette année: L’ARN messager, la revanche des outsiders, de Fabrice Delaye. Son travail en profondeur sur le développement de cette technologie qui a donné les deux principaux vaccins anti-Covid sera portée à l’écran par la société de production française Découpages. Une excellente chaîne de télévision franco-allemande en suit le développement avec attention. Cette enquête fait par ailleurs l’objet d’un livre aux éditions Odile Jacob, sorti fin septembre. Sans oublier l’enquête de Camille Andres sur les fromagers de l’Etivaz dont la suite, à savoir le projet de ferme-hôtel-restaurant à Chateau d’Oex, fait l’objet d’un documentaire par la même auteure, Le pari d’Ester.

Le voisinage des maisons d’édition

Avant de s’installer l’été dernier avec Le Temps dans de nouveaux locaux à l’avenue du Bouchet, à Genève, Heidi.news a vu le jour dans une ancienne imprimerie au chemin de la Mousse, à Chêne-Bourg, entouré par quatre merveilleuses maisons d’édition: Zoé, La Baconnière, Georg, Médecine et Hygiène. De ce riche voisinage littéraire est née l’idée de produire des livres avec nos Explorations. Ainsi, les éditions Stock, à Paris, vont publier une version augmentée du reportage «Et si on cuisinait comme on médite», de Véronique Zbinden. Les éditions Labor et Fides, à Genève, feront de même en avril 2022 avec l’enquête de Sophie Woeldgen, Génération fluide. Un partenariat est d’ailleurs en train de naître avec l’éditeur Matthieu Megevand de Labor et Fides pour créer d’autres livres à partir du journalisme de Heidi.news.

De leur côté, les éditions Saint-Augustin, à Saint-Maurice, viennent de publier A la découverte d’un Valais pionnier, tiré de l’Exploration de Fabrice Delaye en 2019, Biotech, la nouvelle étoile du Valais, après avoir également publié une version augmentée de la Via Jacobi, sur le chemin suisse de Compostelle, d’Emmanuel Tagnard.

L’avenir des grands récits

Enfin, last but not least, les Presses de la Cité, à Paris, préparent pour la rentrée 2022 une BD issue de nos trois récits sur le sable et le béton, avec Alia Bengana et Claude Baechtold.

Tous ces projets sont formidables et feront briller le nom de Heidi.news devant de nouvelles audiences. Ce n’est pas encore un modèle économique (nous restons tributaires de vos abonnements!) mais cela montre que les enquêtes en profondeur et les récits au long cours, ces modes journalistiques que nous avons privilégiés dès le début, ont un avenir, au-delà même de notre jeune média.

C’est un encouragement essentiel pour nous à continuer en 2022 de vous proposer des histoires vraies qui vous passionneront et parfois – je l’espère – vous feront tomber de votre chaise. Pour cette année, un seul indice: le 22 janvier, nous lancerons, en co-production avec la revue française XXI, la nouvelle enquête de l’auteur Arnaud Robert et du photographe Paolo Woods, qui a de quoi faire dresser quelques cheveux sur votre tête. Allez-y si vous pouvez: ces deux-là ont aussi conçu l’exposition Happy Pills, qui se tient à la Ferme des Tilleuls de Renens jusqu’au 16 janvier, avant de voyager autour du monde. Ces pilules du bonheur seront aussi un documentaire, produit par Intermezzo Films.

Comme d’habitude, vos remarques et questions sont bienvenues. A bientôt et bonne année en notre compagnie!

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!