| News

Une plateforme pour valoriser les bons élèves de l’égalité salariale en Suisse

Grève des femmes à Bâles, le 14 juin 2020 |KEYSTONE/Georgios Kefalas

Dès ce mardi 30 juin, la plateforme respect8-3.ch recense les entreprises qui effectuent des analyses sur les inégalités salariales. L’initiative de l’organisation faîtière «Travail.Suisse» se présente comme un complément à la révision de la loi sur l'égalité destinée à améliorer la mise en œuvre de l’égalité salariale, rentrant en vigueur le 1er juillet.

Pourquoi on en parle. En Suisse, l’écart de salaire moyen entre un homme et une femme est de 18,3%. 44% de cet écart n’est “pas expliqué». Si l’égalité salariale est garantie par la Constitution, ni contrôle ni sanction ne sont prévus contre les entreprises qui n’agissent pas pour réduire cet écart. C’est en partie ce qui avait déclenché l’immense grève des femmes l’année dernière, renouvelée le 14 juin dernier.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi