| | news

Une nouvelle espèce éclaire l’origine du T. rex

Reconstitution d’un Suskityrannus hazelae de la fin du crétacé (au premier plan) | Andrey Atuchin

Des chercheurs ont découvert, au Nouveau-Mexique (Etats-Unis), les fossiles vieux de 92 millions d’années de deux jeunes tyrannosaures d’un nouveau genre, Suskityrannus hazelae. Ces squelettes, dont les crânes mesurent entre 25 et 32 centimètres, sont décrits dans un article de Nature Ecology & Evolution. Malgré leur petite taille, ils possèdent des pattes adaptées pour la course et une mâchoire puissante.

Pourquoi on en parle. Le Tyrannosaurus rex a prospéré à la fin du Crétacé supérieur, il y a 80 à 66 millions d’années. Mais ses origines restent mystérieuses. On disposait de fossiles de ses ancêtres datant de plus de 100 millions d’années. Mais aucun vestige des vingt millions d’années suivantes, sans doute en raison de la montée des océans dans ce qui était l’Amérique à cette époque. Les S. hazelae seraient donc le chaînon manquant dans l’évolution des tyrannosaures.


Image1_Suskityrannus.jpeg
Reconstitution d’un Suskityrannus hazelae de la fin du crétacé | Andrey Atuchin

link

Lire l’article de Nature Ecology & Evolution

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi