| | news

Une extension web chiffre les émissions carbone de vos usages numériques

Plusieurs serveurs informatiques dans un datacenter (image d'illustration) | Creative Commons

Surfer sur le web contribue à réchauffer la planète, oui, mais à quel point? Le think-tank français The Shift Project, qui a consacré plusieurs rapports à la consommation énergétique du numérique, a dévoilé Carbonalyser, une extension capable de chiffrer l’impact climatique de vos habitudes sur le web. Elle n’est pour l’instant disponible que pour Firefox.

Pourquoi c’est important. La consommation énergétique du numérique progresse désormais de 9% par an, et représente 4% des émissions totales de gaz à effet de serre. Une meilleure maîtrise de nos usages s’impose.

Cet article est réservé aux Membres.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

Devenez Membre
newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi