Illustration: Dimitri Procofieff pour Heidi.news

Une aventure qui se termine dans le sang et les opioïdes

La phagothérapie de notre journaliste fut certes probante, mais elle ne suffit pas à éradiquer la totalité des symptômes de sa sinusite. Dans cet épisode, elle nous raconte son retour à la médecine classique et son intervention chirurgicale.

J’ai hésité à mentir. A enjoliver la réalité. A devenir la première fraude journalistique de Heidi.news. Il aurait été si plaisant de pouvoir terminer ma série sur les phages avec un happy ending. Après sa phagothérapie, Malka Gouzer n’a plus jamais souffert de sinusite, ni même d’un rhume. Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants. The end.

Le genre de récit qui sonne juste et harmonieux, mais qui n’arrive qu’aux autres. Tel ou tel a souffert de migraine, d’insomnie ou d’eczéma pendant près de 10 ans. Il a consulté les plus grands spécialistes de ce monde. Puis un jour paf, il a arrêté le gluten et tous ses symptômes se sont résorbés. L’apposition d’une vérité ultime séduit. Elle permet de ranger le bien d’un côté, le mal de l’autre. On y aspire au risque d’y conformer le réel.

Cet article est réservé aux Membres.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

Devenez Membre