| | news

Une aide auditive connectée au cerveau sélectionne la voix d'un interlocuteur dans le brouhaha

Dans un bar bondé un soir de match, à Pittsburgh | Sage Ross - Creative Commons

Une prothèse auditive expérimentale permet de mieux entendre son interlocuteur dans un environnement rempli de conversations. En analysant les signaux cérébraux, elle identifie et amplifie la voix à laquelle le porteur prête son attention.

Pourquoi c’est utile. Dans le brouhaha d’un bar ou au restaurant, les personnes malentendantes peinent à distinguer les propos d’un interlocuteur unique. Les filtres des prothèses auditives sont peu efficaces quand le bruit de fond est constitué de conversations.

Cet article est réservé aux Membres.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

Devenez Membre
newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi