| radar

Un programme pour soutenir les lycéens désavantagés, une première en suisse alémanique

Christoph Ruckstuhl / NZZ

Le Conseil suisse de la science a une fois de plus attiré l'attention sur la forte «sélectivité sociale» du système éducatif. En d’autres termes, les enfants de foyers à faibles revenus ont moins de chances de réussir leur scolarité, rentrant rarement au gymnase.

Pourquoi c’est important. Le projet pilote «Chance KSR» à l’école cantonale de Reussbühl à Lucerne soutient les élèves de parents à faibles revenus. Des coaches particuliers accompagnent les lycéens jusqu'à l'obtention de leur diplôme. Il est destiné à apporter un soutien aux élèves jusqu’à l’obtention de leur examen de fin de scolarité. C’est une première en Suisse alémanique.

link

NZZ

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi