| | radar

Un bug de Facebook a censuré du contenu lié au coronavirus

Mark Zuckerberg, lors d'une keynote en 2018 | Wikimedia Commons

Des utilisateurs, des sites d’actualité et même des demandes de levées de fonds en ont fait l’expérience. Du contenu pourtant légitime, dont une bonne partie traitait du coronavirus, a été censuré par le réseau social ce mardi 17 mars. Trois journalistes de Heidi.news ont aussi vu leurs posts bloqués. Facebook incrimine un bug dans son système.

Pourquoi c’est important. De nombreux utilisateurs, après avoir notamment partagé des articles de presse ou de blog sur le coronavirus, ont reçu une notification indiquant que le contenu allait «à l’encontre des normes communautaires sur le spam». En voici la version anglophone:

Screenshot_20200318_091436_com.brave.browser.jpg

Une classification excessive, qui a amené, Guy Rosen, responsable de «l'intégrité et la sécurité des données» de Facebook, a réagir dans la foulée sur Twitter. Il indique ce mercredi avoir identifié l’origine des censures:

«Il s'agit d'un problème avec un système automatisé qui supprime les liens vers des sites web frauduleux».

Problème: ce jour-là, le système en question a également «supprimé de manière incorrecte de nombreux autres messages». Guy Rosen a indiqué que tous les posts supprimés par Facebook ont depuis été restaurés.

link

A lire sur Business Insider (EN)

Chaque jour, la newsletter qui vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

Lire aussi