| | news

Tous migrants, tous hybrides, ce que l'ADN ancien révèle de notre histoire

Crâne néandertalien provenant de la carrière Forbes, en Espagne. | Lukas Bokelmann et al.

La paléogénétique regroupe l'ensemble des méthodes permettant d'extraire et d'analyser le matériel génétique provenant de fossiles. Depuis une dizaine d'années, cette méthodologie a révolutionné notre vision de nos ancêtres et de leurs origines. C'est cette histoire que nous raconte David Reich, paléogénéticien de l’université Harvard, dans son dernier livre Comment nous sommes devenus ce que nous sommes sorti cet automne.

Pourquoi on en parle. De Néandertal aux Vikings, des premiers Américains aux Romains de l’antiquité, il ne se passe plus un mois sans qu'une nouvelle étude usant de paléogénétique ne vienne remettre en question ce qu'on tenait pour acquis sur les populations passées. Une révolution qui doit beaucoup à une baisse des prix, un ciblage plus efficace des régions les plus informatives du génome et à une automatisation du processus.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner
newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi