| | radar

Symbole de l’hubris de la Silicon Valley, l'Université de la Singularité est en crise

La Singularity University a été fondée par Peter Diamandis (à g. à l'écran) et Ray Kurzweil (à d.) en 2008. | Daniel Kraft

Université sans vrai campus ni vrai diplôme, l’Université de la Singularité, ou Singularity University, vient de perdre son directeur général, Rob Nail. Elle s’apprête à licencier une partie de son personnel dans un contexte de crise, rapporte Bloomberg. Après avoir perdu le support financier de Google, l’institution fait face à des allégations d'agression sexuelle, de détournement de fonds et de discriminations.

Qu’est-ce que c’est? Fondée en 2008, la Singularity University , à la fois centre de formation et think-tank, tire son nom de l’idée d’une fusion des hommes avec les machines introduite par Ray Kurzweil — directeur de l’ingénierie de Google et co-fondateur de cette université avec Peter Diamandis, le créateur des XPrize. Avec des programmes dont les prix oscillent entre 14'500 et 30'000 dollars, elle aborde la plupart des grandes thématiques du courant transhumaniste comme l'intelligence artificielle et l’augmentation biotechnologique.

link

Lire l'article publié par Bloomberg

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi