| | radar

Swica veut transformer ses patients en médecins

Keystone / Walter Bieri

L’assurance-maladie Swica lance un projet inédit visant à diagnostiquer les patients à distance, rapporte la NZZ. Durant les prochains mois, quelque 2000 clients de l’entreprise recevront un appareil, afin de recueillir eux-mêmes des données médicales importantes comme le pouls ou l’aspect de la gorge. Afin de s’ausculter correctement, les patients seront guidés par une application smartphone ou via un chat vidéo avec le service de télémédecine de Swica. Ceux qui se prêtent au jeu devraient bénéficier d’un rabais de 15% sur leurs primes.

Pourquoi on vous en parle. Selon Swica, le diagnostic à distance permettrait de réduire les coûts par rapport à une consultation classique. Si l’essai pilote s’avère convaincant, la compagnie pourrait lancer un nouveau modèle d’assurance télémédicale à partir de 2022. Ce système soulève néanmoins des questions de vie privée. L’appareil de mesure a été développé par la startup israélienne TytoCare, qui se charge également de recueillir les données et se réserve le droit de les utiliser pour améliorer son service.

link

À lire dans la NZZ am Sonntag (DE)

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi