| Idées

Roger Federer n'est pas un mythe, il est humain

Julien Pralong

Il y a beaucoup à gagner à déconstruire le symbole RF. Non, Roger Federer n’est pas un mythe, il est humain. Profondément, même. Et c’est le constat de cette humanité somme toute banale que nous pouvons, toutes et tous, prendre comme point d’appui pour tenter de nous élever.

Peut-être est-ce cela la leçon principale à tirer du livre Agir et penser comme Roger Federer (L’Opportun), écrit par Mathieu Aeschmann. Le journaliste, ancien partenaire d’entraînement du Maître lorsque celui-ci n’était encore qu’un adolescent, y analyse finement et avec précision les ressorts constitutifs du champion et de l’homme (le mari, le père, le fils, l’ami ou l’entrepreneur), indissociables les uns des autres. En remontant le temps, à coups d’anecdotes et de dissection de la communication du Bâlois devenu star planétaire.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.