Réservé aux abonnés

Reportage dans une usine de conditionnement de légumes face aux craintes de pénurie

Les pommes-de-terre de Green Pack Swiss. Photo: DR

En tant de crise, il est des professions essentielles au fonctionnement de la société, comme les soins ou l’agroalimentaire. Reportage au cœur d’une usine vaudoise de vente de fruits et légumes.

Depuis le début de la crise sanitaire, le calme habituel d’une campagne en plein éveil a cédé la place à l’agitation. A Molondin, dans le Nord vaudois, des tracteurs charrient des centaines de kilos de pommes de terre, oignons et autres légumes de garde alors qu’en parallèle des camions de la grande distribution sont à l’affût des marchandises. Située au cœur des champs, l’usine de conditionnement de fruits et légumes Green Pack Swiss tourne à plein régime afin d’approvisionner les étals dévalisés des supermarchés.

Il est à peine cinq heures du matin quand la première équipe d’employés arrive sur site. Ils sont une dizaine, le sourire aux lèvres et les yeux fatigués. En silence, ils regagnent un réfectoire chamboulé par les nouvelles normes de sécurité. Tables éloignées, désinfectants et tisane «bonne santé» d’une recette de grand-mère font dorénavant partie du décor.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter