| | radar

Que signifie pour la recherche la peine de prison du créateur des bébés Crispr?

He Jiankui | The He Lab

Le scientifique à l'origine des «bébés Crispr» a été condamné à trois ans de prison en Chine et à une interdiction d’exercer. La revue scientifique Nature s'interroge sur l'impact de cette décision de justice sur la recherche, l'édition génétique et les règles éthiques.

Pourquoi c’est important. Même si l’article de recherche (non publié) relatif aux bébés Crispr comporte une dizaine d’auteurs, seuls les trois premiers sont concernés par ce jugement. Plusieurs chercheurs chinois craignent que la décision ne mette en danger la recherche relative aux techniques d’édition génétique, y compris lorsqu’il s’agit d’éditer des cellules somatiques adultes, plutôt que des cellules embryonnaires.

link

Lire l'article de Nature

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi