Quatrième week-end de colère rouge et blanc contre Loukachenko

Ce dimanche à Minsk, en Biélorussie | Keystone

Plus de 250 personnes ont été arrêtées pour avoir ignoré les menaces de ne pas se rassembler ce dimanche 6 septembre. Les autorités ont bouclé les routes et déployé des véhicules lourds pour empêcher les 100’000 manifestants réclamant le départ du président Alexandre Loukachenko d'atteindre la place de l'indépendance.

Vers un autre problème. Un autre front menace le régime: l'économie, comme l'explique cet article de La Croix. La devise locale n’apparaissait pas en grande forme depuis le début de l’année face à l’euro. Entre février et juillet, le rouble a ainsi perdu 20% de sa valeur face à la monnaie européenne. Une chute qui s’est poursuit en août, avec une nouvelle dépréciation de 10%, les manifestants ayant largement changé leurs roubles pour du dollar.

link

La Croix