Réservé aux abonnés

Emmanuel Macron réélu par une France divisée

Une affiche du président sortant Emmanuel Macron. | Keystone / Daniel Cole

Emmanuel Macron est élu pour un second mandat à la présidence de la France. Les estimations de TF1 ne laissent pas place au doute: le président sortant obtient 58% contre 42% pour Marine Le Pen. Il est le premier président en exercice à être reconduit pour un deuxième mandat depuis 20 ans et réussit là où Nicolas Sarkozy a échoué et François Hollande avait préféré ne pas se représenter. Le scrutin avait pourtant de quoi décourager de nombreux électeurs et les pousser à l’abstention, qui devrait atteindre entre 27% et 28%, soit en hausse par rapport à 2017.

«Macron malgré tout», a donc dit la France. Macron malgré les affaires, les gilets jaunes, la détestation marquée d’une partie de l’électorat, qui avait le choix entre deux rejets. Mais le front républicain, le front anti-Le Pen a fonctionné une nouvelle fois, la troisième depuis 2002.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter