| | news

La France limite la prescription de tramadol: quid de la Suisse?

Le tramadol est homologué en Suisse depuis 1977 | Keystone / Martin Ruetschi

En France, le statut du tramadol, l’opioïde le plus prescrit du pays, changera le 15 avril. Les patients devront désormais renouveler leur ordonnance tous les trois mois, contre douze actuellement. La décision, annoncée mercredi par l’agence française du médicament (ANSM), vise à lutter contre les risques de dépendance et de surdosage. En Suisse, la prescription de l’antalgique est limitée à trois mois, mais cette réglementation ne suffit pas toujours à empêcher les dérives.

Pourquoi on en parle. La surconsommation d’opioïdes est un enjeu de santé publique majeur aux États-Unis et dans de nombreux pays. En Suisse, 7e consommateur mondial d’opioïdes par habitant en 2018, le tramadol trône à la première place des opioïdes les plus utilisés (Pharmasuisse, 2019).

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner
newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi