| | radar

Pourquoi, même si elle brûle, l'Amazonie n'est pas le «poumon de la planète», comme le tweete Emmanuel Macron

La canopée de la forêt amazonienne | Ronan Liétar/Wikicommons

Pour le président de la République française, qui l’a tweeté jeudi, l’Amazonie en flamme est «le poumon de notre planète qui produit 20% de notre oxygène». Surfant sur les moqueries d’un certain Louis Sarkozy, le HuffPost en enquêté pour savoir si ces vastes forêts faisaient vraiment respirer toute la Terre.

Selon Alain Pave, ex-directeur du programme Amazonie du CNRS français, l’image utilisée est «un symbole mais n’est pas scientifiquement exacte. Au mieux, c’est un alvéole pulmonaire parmi d’autres» – l’Amazonie ne représente que 10% des forêts mondiales. «Et surtout, le producteur numéro 1 d’oxygène, c’est l’océan» qui, selon le HuffPost, fournit à lui seul la majorité de «l’oxygène que nous respirons», pour reprendre l’expression de Macron. «Le poumon de la planète, c’est lui.»

link

Lire l'article du HuffPost

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi