| | radar

2020 est l'année des défis pour le nouveau Réseau hospitalier neuchâtelois

Hôpital de La Chaux-De-Fonds en 2012. | Sandro Campardo / Keystone

Le nouveau Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe) qui a succédé début novembre 2019 à l’Hôpital neuchâtelois prévoit un léger bénéfice de 360 millions de francs dans son budget 2020. Cette nouvelle entité va cependant devoir affronter des défis économiques et politiques importants cette année: une baisse de quatre millions de francs du montant que l’Etat verse à l’hôpital pour ses prestations d’intérêt général, notamment. D’ici 2026, le canton prévoit encore de réduire son soutien financier à hauteur de dix à quinze millions de francs.

Pourquoi on vous en parle. Le développement de la nouvelle structure hospitalière a pour toile de fond les tensions entre le haut et le bas du canton de Neuchâtel. Le RHNe comprend deux sites autonomes et complémentaires, avec deux directeurs différents. Le premier étant à Neuchâtel et le second à La Chaux-de-Fonds. Alors que 70% des médecins de la RHNe travaillent sur les deux sites et que la structure prévoit d’investir dix millions de francs cette année sur le site de la Chaux-de-Fond, le sentiment des Chaux-de-Fonniers d’être les laissés-pour-compte du système hospitalier persiste. Parvenir à une collaboration constructive avec la population reste l’un des principaux défis de ce tout nouveau réseau.

link

À lire sur RTS

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi