Pékin resserre son contrôle sur Hong Kong

L'activiste de Hong Kong Joshua Wongson projet d'être candidat aux prochaines élections à Hong Kong. Photo: AP Photo/Kin Cheung

La Chine a dévoilé samedi les grandes lignes de la loi anti-subversion prévue pour la région semi-autonome de Hong Kong: des juges seront nommés directement par le pouvoir politique et un "organe de sécurité nationale" représentant Pékin sera installé, de quoi accentuer l'inquiétude de l'opposition démocrate et des défenseurs de l'indépendance judiciaire.

Pourquoi on vous en parle. La loi anti-subversion doit permettre à Pékin de remettre la main sur Hong Kong après des mois des manifestations et des semaines de confinement lié à la pandémie de nouveau coronavirus.

link

The New York Times