| | news

Covid-19: ce qu'il faut retenir du forum de recherche de l’OMS

Les Drs Sylvie Briand (en charge des infections) et Soumya Swaminathan (directrice scientifique), lors de la conférence de presse de l'OMS du 12 février 2020

Les 11 et 12 février se tenait à Genève un forum scientifique organisé par l’OMS afin de coordonner les efforts de recherche contre l’épidémie de Covid-19. Au rang des mesures les plus urgentes figurent le développement de tests diagnostiques rapides et la mise en place de protocoles de soins optimisés. L’OMS a également mis en avant deux pistes de traitements prometteurs.

Pourquoi on vous en parle. Les autorités du Hubei font état de grandes difficultés à diagnostiquer et prendre en charge les patients, au point que le gouvernement central chinois vient de reprendre la main sur la gestion de l’épidémie. La nécessité se fait jour de coordonner les efforts des scientifiques pour aider la Chine à faire face au nouveau coronavirus dans les zones les plus tendues, et préparer la réponse des pays les plus fragiles lorsque l’épidémie se propagera chez eux.

| | radar

Une journée pour promouvoir le préservatif... et en rire

Le 13 février est la journée internationale du préservatif, #InternationalCondomDay. L’occasion de sensibiliser les gens aux pratiques sexuelles sans risque, la veille de la Saint-Valentin: distribution de préservatifs et tests de dépistage de MST gratuits à la clé dans plusieurs régions du monde. L’occasion, aussi, de rire des nombreux mèmes relayés sur les réseaux sociaux et d’écouter la parodie du clip de Lizzo «Truth Hurts» créée par l’AIDS Healthcare Foundation (AHF) et rebaptisée «Safer Works» pour l’événement. Le média en ligne Forbes quant à lui publie un article sur les quinze erreurs à ne pas commettre pour célébrer cette festive journée et rappelle qu’un préservatif correctement utilisé a une efficacité de 98%.

Pourquoi on en parle. La journée nationale du préservatif a été créée aux Etats-Unis à la fin des années 1980 par un groupe de soutien aux patients atteint du VIH afin de promouvoir l’utilisation du préservatif et d’informer sur les pratiques sexuels à risques. Transformée en journée internationale depuis 2009 sous l’impulsion de l’AHF, la plus grande organisation à but non lucratif de lutte contre le sida dans le monde, le 13 février est devenu un moyen innovant et léger de rappeler l’importance de se protéger lors de rapports sexuels.

link

À lire sur Forbes

| | news

En Suisse, la géothermie profonde tiendra-t-elle ses promesses?

Forage de géothermie profonde de Saint-Gall en 2013 | Gian Ehrenzeller/Keystone

L'Université de Genève a participé au suivi sismique d'un forage de géothermie profonde à Larderello-Travale, en Italie. Résultat: alors que ce type de projet génère normalement une activité sismique non négligeable, le forage italien a pu s'approcher des 3000 mètres sans provoquer de tremblement de terre notable.

Une avancée qui nourrit les espoirs de voir se développer cette énergie renouvelable en Suisse, où elle n’est pour l’instant qu’à l’essai. L’occasion de faire le point sur les perspectives des projets suisses avec Naomi Vouillamoz, docteure en sismologie et cofondatrice de l’entreprise biennoise Seismo-Earth. Cette start-up créée en 2017 vise à implanter la géothermie profonde comme méthode durable et efficace pour la production d'électricité.

| | news

Un iceberg de la taille de Malte se détache de l’Antarctique

Images satellite du glacier de Pine Island, en Antarctique. | ESA

Un iceberg de près de 300 kilomètres carrés s’est détaché du glacier de Pine Island, en Antarctique, selon les images satellite du programme européen Copernicus. Cet événement était attendu: deux larges failles avaient été repérées l’année dernière, et ne cessaient de grandir depuis, jusqu’à atteindre une vingtaine de kilomètres de longueur.

Pourquoi c’est important. Ce détachement constitue un exemple frappant des conséquences du réchauffement climatique. Dans un communiqué publié le 7 février, l’Organisation météorologique mondiale a confirmé un nouveau record de température sur le continent, à plus de 18°. A cette occasion, elle a rappelé que 87% des glaciers de la côte ouest avaient reculé depuis la fin des années 1960, avec un retrait accéléré ces 12 dernières années. L’Antarctique a gagné trois degrés au cours des 50 dernières années et la quantité de glace perdue annuellement de sa calotte glaciaire a été multipliée au moins par six entre 1979 et 2017.

| | radar

Des paléontologues zurichois découvrent les restes d’une tortue de trois mètres

Illustration: Jaime Chirinos / Université de Zurich

Des paléobiologistes de l’Université de Zurich ont découvert au Venezuela et en Colombie les restes fossilisés d’une tortue d’eau douce pouvant atteindre trois mètres et peser une tonne, rapporte le Tages-Anzeiger. Autre particularité: les mâles possédaient des cornes sur l’avant de leur carapace. Appelée Stupendemys geographicus, cette espèce a vécu entre 13 et 7 millions d’années avant notre ère au nord de l’Amérique du Sud et partagé son territoire avec d’autres animaux aux dimensions impressionnantes, notamment des crocodiles de dix mètres et des rongeurs géants.

Pourquoi c’est intéressant. L’existence de Stupendemys geographicus était connue depuis les années 1970, mais les nouveaux fossiles permettent de mieux la décrire. Parmi les restes découverts se trouve entre autres une carapace presque complète de 2,4 mètres de long! Après l’analyse des échantillons, sa place dans l’arbre généalogique des tortues devra être révisé, précisent les chercheurs. Les nouvelles découvertes montrent également une présence géographique beaucoup plus étendue que celle estimée jusqu’ici.

link

Lire l'article de Tages-Anzeiger

| | radar

Des antibiotiques courants, les fluoroquinolones, augmentent le risque de lésion nerveuse

Pixabay / Qimono

Une étude britannique, révélée dans Jama Neurology, montre que les fluoroquinolones, antibiotiques indiqués pour combattre des infections bactériennes, semblent augmenter le risque de neuropathie périphérique de 47%. Cette forme grave et potentiellement permanente de lésions nerveuses entraîne notamment des engourdissements, des douleurs et des problèmes d’équilibre. Le risque augmente selon le sexe (les hommes sont plus à risque), l’âge et la durée de traitement et reste plus conséquent que la normale jusqu'à six mois après la prescription du médicament.

Pourquoi c’est important. La neuropathie périphérique était déjà identifiée comme effet secondaire potentiel du traitement par les fluoroquinolones, mais aucune étude ne permettait jusqu’à présent de quantifier précisément ce risque et la façon dont il varie d’un patient à l’autre. Cette étude inédite, mise en lumière par Neuroscience News, pourrait permettre une meilleure gestion de ces antibiotiques. En Suisse, les fluoroquinolones sont soumises à des restrictions importantes, ils ne doivent notamment pas être utilisés en traitement de première intention des infections non compliquées.

link

À lire sur Neuroscience News

| | news

Wildlife Photographer of the Year: découvrez les images préférées du public

Deux souris dans le métro de Londres. | Sam Rowley / Wildlife Photographer of the Year

L’image de deux souris se bagarrant pour quelques miettes de nourriture sur un quai du métro londonien a remporté le prix du public au concours Wildlife Photographer of the Year, organisé par le Muséum d’Histoire naturelle de Londres. Les prix généraux de la compétition avaient déjà été annoncés en octobre dernier. Cette image, réalisée par le Britannique Sam Rowley, a séduit les 28’000 amateurs de photographie qui ont participé au vote.

Pourquoi elle est surprenante. Le combat des deux souris, avant que l’une d’entre elles ne reparte victorieuse, n’a duré qu’une fraction de seconde. Pour capturer ce moment, le photographe a passé, pendant une semaine entière, toutes ses soirées dans des stations de métro, dont de longues heures couché sur les quais.

| | analyse

Covid-19: pourquoi le nombre de cas bondit soudainement en Chine

En orange, la courbe du nombre de cas de Covid-19 en Chine. | Capture d'écran du site de l'Université John Hopkins

Entre le 12 et le 13 février, 14’840 nouveaux cas de Covid-19 ont été annoncés par les autorités chinoises, portant le bilan du pays à près de 60’000 infections confirmées. Hors de Chine, 565 personnes sont infectées, dont une bonne partie (218) sur le seul navire Diamond Princess, en quarantaine dans le port de Yokohama au Japon. Jeudi 13 février, les autorités du Hubei ont annoncé avoir ouvert les critères de diagnostic, ce qui explique cette hausse.

Pourquoi on vous en parle. En début de semaine, la Chine et l’OMS se réjouissaient de voir le nombre de nouveaux cas diminuer. Ce qui faisait dire à certains experts que l’on s’approchait peut-être du pic épidémique. La décision de modifier les critères diagnostiques fait suite à une reprise en main du pouvoir central. Pékin vient de limoger les officiels aux manettes à Wuhan et dans la province du Hubei.

| | radar

Les hippopotames de Pablo Escobar menacent l’environnement

Image d'illustration | Flickr

Le parrain de la drogue colombien Pablo Escobar possédait un zoo privé sur son ranch des environs de Medellin, avec quatre hippopotames. Depuis sa mort en 1993, les animaux, qui n’ont jamais peuplé naturellement l’Amérique du Sud, sont retournés à l’état sauvage et se sont multipliés pour atteindre une centaine d’individus. Une recherche publiée dans la revue Ecology leur est consacrée, rapporte Futura Sciences.

Pourquoi c’est intéressant. La situation a un impact important sur l’écosystème local. Les hippopotames détruisent les berges des cours d’eaux. Leurs excréments contribuent à la prolifération d’algues et de bactéries toxiques, étouffant les espèces aquatiques endémiques. Et leur population continue d’augmenter rapidement. Les chercheurs estiment qu’elle pourrait atteindre plusieurs milliers d’individus d’ici quelques dizaines d’années.

link

Lire l'article de Futura Sciences

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| radar

Deux universités suisses au palmarès des dix établissements les plus internationaux

Le campus de l'EPFL | Wikimedia Commons

Dans ce Top 20 du Times Higher Education, Lausanne et Zurich se distinguent derrière Hong Kong, grand vainqueur, mais aussi Oxford et Cambridge.

Les détails. En tête du classement, on retrouve deux universités situées à Hong-Kong, mais c’est bien l’EPF de Lausanne, qualifiée de «particulièrement solide dans le domaine de l'ingénierie» qui arrive en troisième position à égalité avec… l’ETH de Zurich. Le magazine spécialisé britannique rappelle les 21 prix Nobel décernés aux étudiants de l’ETHZ. A noter que l’université de Zurich se classe en 20e position.

link

Courrier International

| radar

Harvard célèbre l’Afrique du futur

L’Africa business conference ouvrira ses portes vendredi afin de proposer des pistes aux défis de demain: déficit des infrastructures, sous-développement des marchés de capitaux, accès à l'électricité ou encore dégradation de l'environnement.

link

Africa Business

| | radar

Un implant cérébral a permis à une aveugle de voir pendant six mois

Bernadeta Gomez | MIT Tech Review, Russ Juskalian

Grâce à une caméra reliée à un ordinateur qui transforme la vidéo en signaux électriques lisibles par un implant cérébral, Bernadeta Gomez, aveugle depuis seize ans, a pu voir pendant une demie année un monde en basse résolution, jusqu’à ce que son système immunitaire cicatrise autour de l’implant. Une prolongation de la durée d'utilisation est à l’étude.

Pourquoi c’est étonnant. L’implant placé dans le cerveau a permis à Bernadeta Gomez de distinguer des lettres, des formes imprimées sur papier ainsi que des personnes qui l’entouraient. Un nouveau défi s’impose pour Eduardo Fernandez, directeur de la neuro-ingénierie à l'université de Miguel Hernandez, à Elche en Espagne, à l’origine du projet. Celui qui souhaite rendre la vue aux 36 millions d’aveugles dans le monde espère être capable de rallonger la durée d’utilisation de l’implant, d’abord entre deux à trois ans, et à terme de proposer une utilisation longue de dix ans.

link

Usbek et Rica

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| | radar

La cité antique de Cyrène en Libye numérisée en 3D

(Giovanni Boccardi/UNESCO/Wikimedia commons)

Située en Libye, Cyrène, la plus vaste cité hellène d’Afrique du Nord, est menacée par les pillages et l’urbanisation. Elle est l’objet d’une campagne de photographies aériennes et terrestres inédites, raconte Le Monde. Une opération qui vise à mieux contrôler la pression sur ce site classé Patrimoine mondial en péril par l’UNESCO en 2016.

Pourquoi c’est intéressant. Pour réaliser la numérisation de la cité, des dizaines de milliers de photographies ont été prises, en 2019, par drone et au sol. Cette étape primordiale permettra de dresser un relevé précis des zones archéologiques très denses, avec pour objectif la réalisation d’un modèle numérique en trois dimensions. Ces photos et vidéos seront montrées au Musée du Louvre, à Paris, cet été.

link

Lire l'article du Monde

| radar

Mahmoud Abbas dénonce le plan de paix israélo-américain: «c’est un Emmental!»

Le président de l’autorité palestinienne a rejeté le projet de Trump qui mènerait à un territoire percé de part et d’autre. Cela «remet en question les droits légitimes des Palestiniens», a-t-il soutenu devant le Conseil de sécurité des Nations unies.

link

Haaretz

| radar

Au Mali, le président dialogue avec les djihadistes

Alors qu’Ibrahim Boubacar Keïta s’était toujours interdit la négociation avec les terroristes, il a admis lundi étudier cette voie afin de pacifier une crise qui dure depuis 2012. Une décision motivée par les violences et les échecs militaires de 2019 qui ont provoqué la mort de 4’000 personnes.

link

Le Monde Afrique

| radar

Tidjane Thiam quitte le Credit Suisse avec ses proches

Ce jeudi 13 février, le directeur franco-ivoirien Tidjane Thiam de la banque fera sa dernière apparition après la publication des comptes. Il quitte l'institution suivi de ses collaborateurs les plus proches, suite à un scandale d'espionnage.

link

Le Temps

| radar

Fin d’une tournée américaine stratégique au Sahel

Le sous-secrétaire d’Etat aux affaires politiques, David Hale, achèvera sa tournée sahélienne ce jeudi en Mauritanie après être passé par le Sénégal, le Mali et le Burkina Faso. Alors que les Etats-Unis menacent de retirer leur aide militaire du Sahel, les chefs d’Etats de la région ont réaffirmé leur volonté d’un engagement américain.

link

US Embassy

| | news

Les Suisses confinés sur le «Diamond Princess» vont bien

Le bateau de croisière est en quarantaine dans le port de Yokohama, Japon. | Keystone / Eugene Hoshiko

Le 6 février, le département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a confirmé que deux Suisses se trouvaient à bord du bateau de croisière Diamond Princess, mis en quarantaine dans le port de Yokohama. Contacté ce 12 février, le DFAE donne des nouvelles rassurantes par la voix de sa porte-parole Noémie Charton: «Les deux ressortissants suisses qui se trouvent sur le navire sont toujours en bonne santé. Le DFAE est en contact régulier avec eux.»

Pourquoi on en parle. Le gouvernement japonais a annoncé ce matin que le nombre de personnes infectées sur le navire de croisière est passé à 174 personnes. Les deux personnes de nationalité suisse ne sont pas touchées, mais continue leur quarantaine.

| | news

Un foyer de grippe aviaire en Europe de l’Est inquiète la Suisse

Les premiers cas ont été observés dans des exploitations de dindes en Pologne. | Pixabay / Alexas_Fotos

Depuis le 31 janvier 2019, plusieurs cas de grippe aviaire hautement pathogène H5N8 ont été diagnostiqués dans des exploitations de volaille et sur des oiseaux sauvages en Europe de l’Est et en Allemagne. Afin d’éviter toute propagation dans les élevages, l’Union européenne a pris une série de mesures, également adoptées par la Confédération. Bonnes nouvelles cependant: selon les connaissances actuelles, le virus H5N8 n’est pas transmissible à l’humain, ni à d’autres espèces animales que celles des oiseaux et son risque de propagation devrait redescendre dans les prochaines semaines.

Pourquoi on vous en parle. Parmi les mesures prises figure notamment l’interdiction d’importer de la volaille vivante en provenance des zones de protection et de surveillance instaurées autour des exploitations touchées. La viande de volaille provenant de ces zones ne peut être importées que si elle subit un traitement thermique spécifique. Par ailleurs, la population est priée de signaler tout oiseau d’eau ou rapace retrouvé mort ou malade à un garde-chasse ou au service vétérinaire compétant.

| | news

Un laboratoire de l'Empa à la tête d'un projet de recherche européen sur les batteries

Batterie Li-Ion, image d'illustration | Creative Commons

Comment améliorer les batteries lithium-ion (Li-Ion) pour relever les défis de la transition vers plus de mobilité électrique? C’est tout l’enjeu d’un projet de recherche européen, baptisé SeNSE, lancé ce lundi. Orchestré par un laboratoire de l’Empa, il réunira cinq instituts de recherche et six entreprises de sept pays européens afin de soutenir la demande liée aux voitures électriques. Le fabricant suédois Northvolt, qui ambitionne de construire deux grandes usines de production de batteries en Europe, en fait partie.

Pourquoi on en parle. La mobilité électrique est un enjeu non seulement écologique, mais aussi économique. Or aujourd’hui, 90% des batteries sur le marché proviennent d’Asie… D’où l’enjeu pour l’Europe de conserver et développer son savoir-faire. Depuis quelques années, la Commission européenne a compris l’importance stratégique du domaine. Elle a lancé fin 2017 l’initiative European Battery Alliance, dans laquelle s’insère ce projet.

| | news

Martin Vetterli reconduit pour quatre ans à la tête de l’EPFL

Martin Vetterli, président de l'EPFL. | EPFL / Olivier Christinat

Le Conseil fédéral a confirmé Martin Vetterli pour un deuxième mandat à la présidence de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Le professeur en systèmes de communication, qui a succédé à Patrick Aebischer début 2017, est ainsi reconduit dans ses fonctions pour quatre ans à partir du 1er janvier 2021.

Les détails. Le Conseil fédéral a souligné dans un communiqué ce mercredi 12 février qu’il misait ainsi sur la continuité et reconnaissait le succès de la stratégie poursuivie par l’EPFL sous sa présidence.

| | radar

Un robot pour améliorer la chirurgie suite au cancer du sein

Le robot de micro-chirurgie utilisé par l'Université de Maastricht. | MicroSure

Des médecins néerlandais du Centre médical de l’Université de Maastricht ont utilisé un robot pour réaliser une opération sur des patients atteinte de lymphœdème, une complication courante de la chirurgie du cancer du sein, rapporte le Guardian. Le dispositif permet de stabiliser le geste des chirurgiens pour cette intervention, qui demande une très grande précision et consiste à dévier des vaisseaux lymphatiques parfois fins de 0,3 millimètres pour les connecter à des vaisseaux sanguins. Ces travaux ont été publiés dans Nature Communications.

Pourquoi c’est intéressant. Le lymphœdème lié au cancer du sein touche environ un tiers des patientes qui ont été opérées de ce cancer. La pathologie, qui se traduit par un gonflement du bras, peut survenir lorsque le médecin retire des ganglions lymphatiques de l’aisselle, par exemple pour préciser si la maladie progresse. Dans certains cas, cela entraîne un blocage de la circulation de la lymphe.

link

Lire l'article du Guardian

| | news

«Dire qu'on est ménopausée, c'est être bonne pour la casse»

Les bouffées de chaleur, un des symptômes de la ménopause. | Shutterstock

Avec Ménopausées, Blandine Grosjean, journaliste et productrice éditoriale de Invitation au Voyage sur Arte, signe un documentaire dont le but est de briser le tabou entourant ce passage commun à toutes les femmes. Les témoignages récoltés soulignent le manque d’informations sur le sujet et l’impact psychologique, sexuel, familial, professionnel de la ménopause. Le documentaire a été diffusé mercredi 12 février sur RTS1 (disponible pour visionnage sur le site durant 29 jours après la date de diffusion).

Pourquoi on en parle. La ménopause n’est pas une maladie. Il s’agit d’un phénomène naturel chez les femmes vers la cinquantaine et se caractérise par un arrêt plus ou moins progressif ou brutal des sécrétions hormonales par les ovaires. Cela signe la fin des règles et de l’ovulation. Les symptômes qui accompagnent ce phénomène varient, mais pour toutes, la ménopause correspond à l’entrée dans la vieillesse. Avec des conséquences psychologiques très variables. Témoignages.

| | radar

Les méthodes de mesure de la pollution contestées à Genève

Après deux associations, c’est au tour des Verts de critiquer la manière dont le canton réalise ses mesures de la qualité de l’air, révèle la RTS. Selon le parti écologiste, certaines stations de mesure se trouvent trop loin des routes et ne permettent donc pas de refléter correctement la réalité. Il estime également que la zone de l’aéroport devrait être mieux prise en compte.

Pourquoi c’est important. La pollution de l’air constitue un problème de santé publique. Selon l’Agence européenne pour l’environnement, elle tue 3700 personnes chaque année en Suisse. La question fait d’ailleurs partie des préoccupations du Canton, qui n’a toutefois par souhaité faire de commentaire sur ces reproches pour le moment. Il a mis en place mi-janvier un nouveau dispositif de circulation différenciée en cas de pic de pollution atmosphérique, une première en Suisse. Désormais, les véhicules les plus polluants sont interdits au centre de l’agglomération entre 6h et 22h lors de ces épisodes.

link

Lire l'article de la RTS

| | radar

Covid-19: pourquoi mettre un masque de protection à son chien relève de la psychose

Les animaux domestiques peuvent-ils être infectés et transmettre Covid-19 aux humains de leur entourage ? Cela est peu probable répond le journaliste Benoît Zagdoun sur franceinfo. Bien que le risque existe, il est faible, car le franchissement de la barrière entre les espèces nécessite une succession de conditions particulières et rares. Les humains et les animaux domestiques ne souffrent généralement pas des mêmes maladies virales et bien qu’il existe certains coronavirus chez les chiens et les chats, jusqu’à aujourd’hui, ils n’infectaient pas les humains. Pour l’heure, aucun cas n’a été découvert chez un animal domestique.

Pourquoi on vous en parle. L’OMS a annoncé que rien ne prouvait que les animaux de compagnie puissent être infectés par le nouveau coronavirus. Une information qui mérite d’être connue à l’heure où les images de chiens portant des masques de protection circulent en masse sur les réseaux sociaux et que les rumeurs sur les animaux domestiques abattus en pleine rue, de peur qu’ils ne transmettent le virus, s’accumulent.

link

À lire sur Franceinfo