| | interview

Al Gore: «Face au réchauffement, je refuse de croire que l'humanité est destinée à s'auto-détruire»

Al Gore n'a rien perdu de sa verve dans sa lutte pour sensibiliser aux effets délétères des changements climatiques | DR

A chaque semaine ses mauvaises nouvelles sur le front du climat. Comment garder confiance en notre capacité à enfin infléchir la donne? Nous avons demandé à plusieurs personnalités leurs raisons d'espérer pour le climat.

Même après son film «An inconvenient truth», même devant le climatoscepticisme de l’actuel président américain, même face aux ratés de la COP25 à Madrid, il croit encore que l’humanité va agir pour lutter contre les changements climatiques. Al Gore nous répond en exclusivité, analysant le vent nouveau qui souffle grâce aux jeunes manifestants, mais aussi aux Etats-Unis au sein d’une population qui voit désormais les effets du réchauffement. Un article qui lance notre série d’entretiens avec des personnalités qui positivisent encore face aux problèmes climatiques.

Pourquoi c’est puissant. L’ancien vice-président américain ne mâche plus ses mots pour dénoncer les lobbies et les compagnies liés aux énergies fossiles. Il incite clairement à désinvestir dans ces domaines. Selon lui, c’est bien beau de miser sur les actions individuelles pour économiser l’énergie par exemple, mais ça l’est encore plus de bouleverser les politiques climatiques en faisant que, partout où c’est possible, les citoyens utilisent leur droit de vote pour changer la donne.

| | radar

Du cannabis bientôt génétiquement modifié en Israël?

Une ferme à cannabis | Cann10

L’entreprise productrice de cannabis médical Cann10 vient de s’associer avec la compagnie Epigenetics dans l’espoir que sa connaissance en épigénétique permette la production d’un cannabis plus facile à cultiver et avec un meilleur rendement.

Déjà utilisée sur de nombreuses autres cultures, la méthode augmenterait d’environ 40% les capacités de photosynthèse des plantes. Dès les prochaines semaines, les deux nouveaux partenaires commenceront les recherches dans une ferme à cannabis. Des premiers résultats sont attendus dans les six prochains mois.

link

The Jerusalem Post

| radar

La fumée des incendies australiens de retour en Australie

Crédits: Keystone

On l’annonçait partie pour un tour du monde il y a quelques jours. Elle ne sera pas forcément visible à l’oeil nu, mais selon la NASA, la fumée provoquée par les incendies gigantesques en Australie a presque fait le tour du monde et devrait repasser au-dessus de l'île-continent dans les prochains jours.

Ce dont il s’agit. Ces fumées sont composées principalement de monoxyde de carbone, de dioxyde de carbone et de méthane. En suspension dans l’air, à très haute altitude, les chercheurs de la NASA n’excluent pas que ces aérosols générés par les feux de forêts puissent faire plusieurs tours du monde.

link

ABC News

| radar

Les bienfaits de l’interdiction de la chasse dans le canton de Genève

La chasse est encore autorisée dans la région de Nax | Keystone

Le canton de Genève est un modèle à suivre. Depuis 46 ans, une «loi sur la chasse» y interdit d'abattre les animaux sauvages dont le nombre d’individus par espèce est donc en augmentation. Malgré les conséquences logiques de la cohabitation entre hommes et animaux, dégradations matérielles par exemple, la signature par 70’000 personnes d’une pétition contre la révision de la loi démontre sa popularité.

Pour faire face à l’augmentation de plusieurs espèces d’animaux tels que canards, perdrix, lièvres, lapins, cerfs et sangliers, le canton de Genève a donné une mission de régulation à des «gardes de la nature». Chargés d’effectuer des prélèvements mais aussi de procéder à des indemnisations si des dégradations sont commises par des animaux sauvages.

link

La Relève et la Peste

| | radar

Un stagiaire de la NASA découvre une nouvelle planète en seulement trois jours

Une vue d’artiste de l’exoplanète TOI 1338 b | NASA Goddard Space Flight Center

Trois jours seulement après le début de son stage au Centre spatial Goddard, Wolf Cukier, 17 ans, a découvert une nouvelle planète baptisée TOI1338b. C’est ce que la Nasa a annoncé lundi 13 janvier. Située à environ 1 300 années-lumière de la Terre, cette exoplanète est environ 6,9 fois plus grande que la Terre.

La découverte remonte à l’été 2019, lorsque le stagiaire est chargé d’analyser les images captées par son satellite d'étude des exoplanètes en transit (TESS), parce l’oeil humain est plus efficace que les algorithmes dans cette tâche. En dernière année de lycée, l’adolescent rêve d’étudier l’astrophysique ou la physique. C’est bien parti.

link

Mashable

| radar

Une start-up israélienne aide les malvoyants et les malentendants

Mobileye, le système anti-collision d’Amnon Shashua et Ziv Aviram, équipe la majorité des voitures israéliennes. Leur nouvelle entreprise, OrCam Technologies, est dédiée à l'aide à la personne: selon les modèles, OrCam - un petit boitier noir qui peut se fixer à vos lunettes - aide les malvoyants et les malentendants, mais peut aussi faire de la reconnaissance faciale et vous renseigner sur les personnes en face de vous.

link

The Jerusalem Post

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| radar

Abou Dhabi a lancé la semaine de la durabilité

Le ministre d'État et PDG du groupe ADNOC, Dr. Sultan ben Ahmed Sultan Al Jaber | Keystone

Pendant quatre jours, la capitale des Emirats Arabes Unis veut se positionner en leader des énergies renouvelables. Le sommet, où sont attendues plusieurs personnalités politiques importantes, s’intéresse notamment au rôle des innovations digitales pour améliorer notre quotidien dans un milieu urbain où les températures augmentent.

Le ministre d'État et PDG du groupe ADNOC, Dr. Sultan ben Ahmed Sultan Al Jaber a ouvert la Semaine de la durabilité: «Au cours des deux premières décennies du XXIe siècle, nous avons vu l'espérance de vie atteindre de nouveaux sommets, la mortalité infantile mondiale diminuer de moitié et la classe moyenne plus que doubler. Cependant, alors que le progrès humain s'accélère, un autre défi majeur se fait jour : comment produire l'énergie et les ressources dont le monde a besoin, tout en protégeant le monde que nous partageons tous ensemble»

link

Gulf News

| radar

Les lasers sont-ils le futur de la défense israélienne?

Keystone

Dans les années 1990, Israël a imaginé des lasers capables d’intercepter des missiles ballistiques mais a dû abandonner le projet faute d’avoir la technologie nécessaire. A la place, le dôme de fer qui intercepte près de 90% des rockets tirées vers son sol est développé.

Trente ans plus tard, le projet est de retour sur les tables du ministère de la défense qui assure que des lasers militaires, supposés moins coûteux et plus efficaces contre les tirs à courte portée, vont être testés dès 2020.

link

Haaretz

| portfolio

L'image du jour

Keystone/AP The Canadian press

Après l’avoir d’abord niée, les Iraniens ont finalement reconnu leur responsabilité dans le crash d’avion survenu mercredi dernier à Téhéran. Tandis que Justin Trudeau rendait hommage aux 57 victimes canadiennes, dans les rues de la capitale iranienne les manifestations anti-régime ont repris.

| radar

En vue des prochaines élections, les gauches israéliennes fusionnent

A gauche de l’échiquier politique israélien, les alliances se font et se défont. Pour les élections du 2 mars prochain, les travaillistes et le très à gauche parti Meretz ont décidé de faire liste commune, bien que la nouvelle fasse grincer des dents au sein du Gesher, allié droitier des travaillistes. Le paysage politique de ce troisième scrutin en un an s'annonce extrêmement polarisé.

link

Haaretz

| radar

Cessez-le-feu libyen: du «progrès» mais pas encore d’accord

Au lendemain de l’entrée en vigueur de l'accord sur l’arrêt des combats, les négociations à Moscou entre Fayez al-Sarraj, chef du gouvernement libyen reconnu par l’ONU, et l’homme fort de l’Est, le maréchal Khalifa Haftar, se sont soldées par du «progrès», sans toutefois aboutir à la signature du traité par le militaire. Malgré leur rivalité sur le terrain, Moscou et Ankara jouent un poids croissant dans cet épineux dossier.

link

Le Monde

| radar

Le ministre des affaires étrangères iranien en visite en Inde

Depuis les années 1960, les relations entre l’Inde et l’Iran fluctuent selon la proximité de chacun avec les pays occidentaux, les Etats-Unis au premier plan. En pleine crise entre Téhéran et Washington, la visite de Mohammad Javad Zarif a lieu dans un contexte de refroidissement des liens avec New Delhi.

link

Al Monitor

| | news

Épidémie en Chine: les nouvelles sont moins alarmantes qu’il n’y paraît

Conférence des autorités sanitaires de Wuhan, le 11 janvier dernier. | Keystone / Andy Wong

Le 31 décembre 2019, la Chine a informé le monde sur l’apparition de cas de pneumonies d’origine inconnue dans la cité de Wuhan (10 millions d’habitants), à l’intérieur des terres. Une quarantaine de patients ont été identifiés à ce jour, qui sont tous en lien avec le marché aux fruits de mer de la ville. On sait désormais que ces cas de maladie sont dus à un nouveau virus respiratoire, de la famille des Coronavirus.

Les dernières nouvelles. Jusque-là cantonnée à la Chine, l’épidémie a traversé la mer: un nouveau cas a été diagnostiqué en Thaïlande le 8 janvier dernier, vient d’annoncer l’OMS. Il s’agit d’une femme ayant voyagé à Wuhan, placée en quarantaine depuis son retour, mais son état n’inspire pas grande inquiétude. L’épidémie a également fait sa première victime: un Chinois de 61 ans, coutumier du marché de Wuhan. Déjà atteint de problèmes au foie et de tumeurs à l’estomac, il est décédé de défaillance cardiaque le 9 janvier au soir.

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| | radar

Le New Scientist expérimente le vegan pour réduire ses émissions carbone

Pixabay / RitaE

En janvier, plusieurs millions de personnes rejoignent le mouvement Veganuary. Mais suivre un régime vegan pendant un mois seulement confère-t-il des bénéfices pour la santé et l’environnement? Pour le savoir, le New Scientist s’est associé à des chercheurs du programme Livestock, Environment and People (LEAP) de l'Université d’Oxford afin de mener une expérience pilote. Dix-neuf membres de la rédaction du magazine ont suivi une semaine de leur régime habituel, avant de se contraindre, la semaine suivante, à un régime vegan strict tandis que les chercheurs surveillaient leur alimentation.

Pourquoi c’est intéressant. Les chercheurs ont calculé que les participants mangeurs de viande auraient pu réduire chacun leur émission de 80 kg de CO2 s’ils avaient continué leur régime vegan un mois durant, soit l’équivalent d’un trajet de 800 km en avion. Pour les trois membres de la rédaction végétariens, le gain était de l’ordre de 40 kg de CO2 sur mois, soit un trajet de 200 km en voiture. Des résultats intéressants lorsque l’on sait que la viande et les produits laitiers sont responsables d’environ 60% des gaz à effets de serre produits par l’agriculture. En matière d’effets sur la santé, la semaine d’alimentation vegan s’est en revanche révélée trop fugace pour produire des résultats significatifs.

link

À lire sur New Scientist (EN)

| | news

Procès Credit Suisse: «Condamner ces jeunes en aurait fait des martyrs de la cause climatique»

Manifestation en marge de l'ouverture du procès, le 07 janvier 2020 à Renens | Jean-Christophe Bott | Keystone

Le verdit est enfin tombé. Ce lundi 13 janvier, les 12 jeunes activistes qui ont manifesté dans la filiale lausannoise de Credit Suisse en novembre 2018 ont été finalement acquittés au Tribunal de Renens. Entre les dommages et intérêts demandés et les frais de justice, ils risquaient plus de 20’000 francs chacun. Les frais seront finalement à la charge de l’Etat.

Les activistes dénonçaient dans leur action les investissements dans les énergies fossiles de Credit Suisse, qu’ils estimaient aller à l’encontre de la lutte contre le changement climatique. Jean Laville, directeur adjoint du think tank Swiss Sustainable Finance et associé du cabinet de conseil Conser, spécialisé dans l'investissement durable, explique pour Heidi.news les liens entre économie et climat.

| | news

Andromeda: une nouvelle station «zero émission» en Antarctique, sous égide scientifique suisse

Dessin d'artiste de la future station antarctique Andromeda | IPF

EXCLUSIF – Construire une nouvelle station en Antarctique. Pas uniquement pour y faire des recherches scientifiques, mais également pour y enseigner et y tenir des conférences, dans ce qui serait la première université du Continent blanc. C’est le cœur du projet Andromeda lancé par l’International Polar Foundation (IPF) basée en Belgique, et placé sous l’égide scientifique d’un éminent glaciologue suisse.

Pourquoi c’est intéressant. L’Antarctique verra certainement, ces prochaines années, la construction de nouvelles bases. Or il s’agit d’abord de trouver des raisons inédites pour justifier tout nouveau projet, tout en rendant les infrastructures aussi peut impactantes que possible. Deux critères que satisferait Andromeda, afin de préserver à tout prix cette région reculée et déjà protégée par un traité international, mais dont les richesses minérales suscitent les convoitises.

| | radar

Pourquoi il est difficile d'évaluer correctement le burn-out en Suisse

Image d'illustration vectorielle. | Shutterstock

La NZZ am Sonntag a publié dimanche 12 janvier un article sur l’explosion des cas d’arrêts de travail pour cause de burn-out depuis 2012 dans le pays. Les chiffres se basent essentiellement sur des statistiques inédites provenant de deux assurances: PK Rück (réassurance des caisses de pension) et Swica (assurance-maladie). Selon PK Rück, les absences professionnelles pour problèmes psychiques ont augmenté de 70%. Dans six cas sur dix, l’épuisement professionnel ou la dépression sont en cause. Selon Swica, les arrêts pour maladie mentale sont en augmentation de 50% depuis 2012.

Pourquoi c’est difficile à évaluer. En Suisse, le burn-out n’est pas reconnu comme maladie professionnelle. Il est souvent considéré comme une dépression et, dans ce cas, pris à charge par l’assurance-maladie. Le Conseil fédéral estime que des facteurs personnels peuvent également être en jeu. Il est donc difficile de tirer des statistiques pertinentes sur la survenue du burn-out. Le 9 octobre 2019, le Job Stress Index indiquait que 27% des actifs du pays étaient exposés au risque d’épuisement professionnel et que ce taux était en faible hausse par rapport à l’année précédente.

link

Lire l'article de la NZZ am Sonntag (DE)

| | radar

La tortue Diego, qui a aidé à sauver son espèce grâce à son appétit sexuel, prend une retraite méritée

Galapagos National Park

On connaissait la lenteur proverbiale de la tortue face au lièvre. On a découvert il y a quelques années que certains mâles de l’espèce de tortue terrestre géante Chelonoidis hoodensis (endémique aux Galapagos) pouvaient, eux aussi, être des chauds lapins. Et en particulier Diego, dont l’incroyable libido aurait aidé à sauver son espèce, en danger critique d’extinction, rien de moins. A plus de 100 ans, Diego va prendre une retraite bien méritée, raconte le New York Times.

Pourquoi on en parle. Le reproducteur a engendré 40% des 2000 tortues obtenues par le programme de reproduction mené par le parc national des Galapagos, à partir de seulement 15 individus. Dans les années 1970, il ne restait que deux mâles dans ce programme, dont un n’a engendré aucune descendance. Un troisième mâle, le fameux Diego, élevé au zoo de San Diego aux Etats-Unis, a alors rejoint l’effort reproductif, à travers des accouplements particulièrement bruyants et visibles. Mais c’est l’autre mâle, beaucoup plus discret pendant ses ébats, qui a engendré la majorité (60%) de la descendance, d’après les tests de paternité pratiqués. Rien ne sert de courir, il faut décidément partir à point.

link

Lire l'article du New York Times

| | radar

L'éruption d'un volcan aux Philippines provoque l'évacuation de milliers d'habitants

Colonne de cendres du volcan Taal, 12 janvier 2020 | Francis R Malasig/EPA Keystone

Des milliers de personnes évacuées, des lignes aériennes coupés et un risque d’éruption explosive: ce sont les premières conséquences notées par Le Monde du réveil, dimanche 12 janvier, du volcan Taal sur l’île de Luçon aux Philippines.

Pourquoi on en parle. Le volcan Taal, se trouve au centre du lac du même nom, à une soixantaine de kilomètres de Manille, capitale des Philippines. Volcan de type explosif, il n’était pas entré en éruption depuis 1977. Celle de dimanche s’accompagnait notamment d’une série de séismes et d’une impressionnante colonne de fumée et de cendres de 15 kilomètres de haut, visible sur cette vidéo d’ABC news.

| radar

La marine japonaise étend son wifi pour draguer les jeunes

La marine japonaise. | Japan Maritime Self-Defense Force

Des unités de la marine japonaise vont étendre le réseau internet sur leurs navires jusqu'aux couchettes et parties communes afin d'attirer les jeunes recrues. Les forces maritimes japonaises d'autodéfense éprouvent de grandes difficultés à grossir leurs rangs, boudées par une génération ultra-connectée.

Pourquoi c’est important. Jusqu’alors limité pour des raisons de sécurité, les officiers supérieurs tentent d’inverser une tendance problématique. En 2018, le recrutement n’a atteint que 70% de ses objectifs. Une situation plus importante au sein de la Force d'autodéfense maritime du Japon, où le nombre de nouvelles recrues ne représente que 60 % de l'objectif.

link

SCMP

| | radar

La Chine ouvre le plus grand radiotélescope aux astronomes du monde entier

str/ EPA FEATURECHINA/Keystone

Le plus grand radiotélescope du monde, le «Five-hundred-metre Aperture Spherical Radio Telescope» (FAST), inauguré en 2016 pour «aider à rechercher de la vie intelligente en dehors de notre galaxie», va s'ouvrir aux astronomes du monde entier.

Installé dans une zone rurale du sud-ouest de la Chine, cet observatoire à l'antenne parabolique de 500 mètres de diamètre, couvrant une surface équivalente à 30 terrains de football, était utilisé jusqu'ici seulement par les scientifiques chinois.

link

Xinhua

| | radar

Forte hausse des troubles de stress post-traumatique depuis le début de la crise à Hong Kong

Une manifestation à Hong-Kong | Flickr

A Hong Kong, depuis le début du mouvement pro-démocratie en 2019, les cas de stress post-traumatique sont en nette hausse: un tiers des plus de 18 ans serait concerné, selon des estimations publiées dans la revue The Lancet.

Pourquoi on en parle. Les données de 18'000 résidents ont été prises au hasard et comparées à un échantillon représentatif. Les auteurs expliquent que leurs chiffres sont comparables à ceux observés à la suite de catastrophes à grande échelle, de conflits armés ou d’attaques terroristes.

link

The Lancet

| | radar

Le premier avion de ligne chinois à couloir central à la traîne

Le C919, premier avion de ligne chinois à couloir central, a du plomb dans l'aile et cinq ans de retard par rapport au calendrier initial de lancement. Même si un prototype a participé à un vol d'essai à Shanghai fin décembre, l'avion n'a pas encore reçu l'approbation finale pour voler, et va donc probablement rater le boom actuel des commandes d'avions et croupir pendant les années à venir.

link

Japan Times

| radar

Tokyo s’est-il offert les Jeux olympiques 2020?

La torche olympique | Keystone

L’attribution des Jeux olympiques de 2020, à Tokyo, lors d’un vote du Comité international olympique (CIO) en 2013, est visée par une vaste information judiciaire ouverte par le Parquet national financier (PNF), révèle Mediapart.

L'ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme Lamine Diack aurait coordonné le vote des membres africains du CIO en 2013 pendant qu’une société offshore liée à son fils touchait 2,3 millions de dollars du comité de candidature japonais.

link

Mediapart

| | radar

Pas de propagation de l'épidémie mystérieuse en Chine selon l'OMS

Image d'illustration | Keystone

L'épidémie de pneumonie mystérieuse détectée en Chine ne se propage pas, selon l'Organisation mondiale de la santé qui a établi un lieu entre le virus (une nouvelle souche de coronavirus) en Chine et un marché de fruits de mer à Wuhan, désormais fermé.

Pourquoi c’est rassurant. Selon l'OMS, les enquêtes épidémiologiques préliminaires ont révélé que la plupart des cas concernaient des personnes qui travaillaient ou qui fréquentaient le marché. D’après les derniers comptages, au moins quarante personnes ont contracté la maladie et l'une d'entre elles est morte.

link

South China Morning Post