Réservé aux abonnés

Nancy Pelosi en route vers l’Asie, regain de tension autour de Taïwan

Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants: ira ou n'ira pas à Taïwan? Là est la question. | Keystone-AP / J. Scott Applewhite

Les médias en parlaient depuis plusieurs jours avec insistance; c’est maintenant confirmé: la présidente de la Chambre des représentants américaine Nancy Pelosi a annoncé dimanche 31 juillet être en route vers l'Asie. Mais elle n’a pas confirmé, pour des raisons de sécurité, a-t-elle fait savoir, une éventuelle étape à Taïwan, laquelle pourrait envenimer davantage encore les relations entre la Chine et les Etats-Unis. La semaine qui s’ouvre sera décisive dans les relations entre les deux super-puissances.

Pourquoi c’est hautement sensible. Cette visite de Nancy Pelosi en Asie intervient alors que la tension militaire et politique monte dans la région. L'armée taïwanaise a effectué la semaine du 25 juillet ses plus importants exercices militaires annuels, qui comprenaient des simulations d'interception d'attaques chinoises depuis la mer. Dans le même temps, le porte-avions américain USS Ronald Reagan et sa flottille ont quitté Singapour pour se diriger vers la mer de Chine méridionale.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter