#MeToo en Corée du Sud

En 2018, la procureure Seo Ji-hyeon poursuivait son supérieur pour harcèlement sexuel. Il était condamné à deux ans de prison. Cet événement a eu de considérables répercussions en Corée du Sud, et Seo Ji-hyeon donne aujourd’hui une conférence de presse.

link

Hankyoreh