| | radar

Malgré la volonté de Trump, les Etats-Unis continuent d'exporter des technologies sensibles

Capture d'écran de la carte interactive réalisée par The Information

L’administration Trump a, depuis 2016, considérablement compliqué l’octroi de licences d’exportation pour des technologies jugées sensibles, comme le chiffrement, les semiconducteurs, les drones, ou encore la cybersécurité. De 92’100 licences accordées en 2015 sous Obama, leur nombre s’élève encore, en 2018, à 74’700. Les refus de licences survenus en 2018 concernent principalement la Chine, explique The Information. Le média américain a aussi ventilé sur une carte interactive le nombre de licences et le montant financier total des contrats pays par pays, pour les différentes catégories de technologies sensibles.

Pourquoi c’est important. C’est la première fois que ces données, d’ordinaire traitées uniquement par Département du commerce américain, sont rendues publiques: elles ont été obtenues par la démarche légale appelée Freedom of Information Act request. Cette carte inédite permet de visualiser quels sont les pays qui réalisent des échanges commerciaux avec les Etats-Unis dans ces domaines sensibles: principalement l’Allemagne pour le chiffrement, la Syrie pour la cybersécurité, les Philippines pour les semi-conducteurs, ou encore l’Arabie saoudite pour les drones.

link

Voir la carte interactive de The Information

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi