Reservé aux abonnés

Ma recette pour retrouver la lumière? Les dessinateurs et «Heidi contre les zombies»

Iris Jimenez

Pour ma première collaboration avec Heidi.news, que je suis depuis ses débuts (collab qui a été repoussée pour cause de coronavirus, j’en piaffais d’impatience!), j’ai eu envie de vous parler du secteur culturel qui me touche le plus: les livres. Je suis boulimique de lectures.

Les milieux de l’édition souffrent; en Suisse comme partout. Face à la réduction de publications engendrée par la crise, nous avons reçu dès le début du confinement, dans la Puce à l’Oreille, la directrice des éditions Zoé Caroline Coutau, qui a par ailleurs bénéficié d’une belle tribune sur Heidi.news. Alors, devrais-je vous conseiller mes derniers coups de cœur, partant du constat que la lecture aide, comme disait Verlaine, à s’extraire de l’affairement du monde pour mieux y revenir ensuite? J’ai hésité. Mes lectures ne sont pas forcément joyeuses.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous