Londres dénonce des «atteintes graves» aux droits des Ouïghours par la Chine

Sur la base d'images de prisonniers enchaînés rassemblés dans des trains dans le Xinjiang, le chef de la diplomatie britannique a accusé dimanche 19 juillet la Chine de commettre des «atteintes graves, choquantes aux droits humains» à l'encontre de la minorité ouïghoure dans cette région du nord-ouest chinois.

La défense de la Chine. Confronté aux images et vidéos, l'ambassadeur de Chine au Royaume-Uni Liu Xiaoming s'est défendu sur la BBC. Il a estimé que le peuple ouïgour vit dans «une coexistence pacifique et harmonieuse avec les autres groupes ethniques». Alors que le New York Times rapporte que des entreprises contraignent des Ouïghours à fabriquer des masques dans un programme soutenu par les autorités.

link

The Guardian