| | news

Les véhicules SUV sont la deuxième cause de la hausse des émissions de CO2

Un SUV à Zurich. | Gaëtan Bally/ Keystone

Les SUV (pour Sport utility vehicle), ces véhicules lourds et puissants, intermédiaires entre le 4×4 et la berline mais souvent utilisés en ville, connaissent une popularité croissante dans le monde entier. On en trouve aujourd’hui 200 millions en circulation, contre seulement 35 millions en 2010. Cette augmentation n’est pas sans conséquence sur le climat. Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), ces voitures sont la deuxième cause de l’augmentation des émissions de CO2 depuis 2010, après l’industrie électrique.

Pourquoi c’est important. Les SUV consomment un quart d’énergie en plus que les voitures de taille moyenne. Les spécialistes de l’AIE s’alarment: si l’appétit des consommateurs pour les SUV continue de se développer au même rythme qu’au cours de la dernière décennie, ces véhicules ajouteront deux millions de barils par jour à la demande mondiale de pétrole d’ici à 2040, effaçant les économies permises par 150 millions de voitures électriques.

Cet article est réservé aux Membres.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

Devenez Membre
newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi