| | idées

Les robots ici et maintenant: offrir un format au débat de société

Les robots travaillant à notre «service» soulèvent des défis éthiques de taille pour la cohabitation humains-machines. Le laboratoire d’éthique de l’innovation Ethix a testé un nouveau format de participation, le «Dîner d’éthique», pour identifier ces défis et mesurer l’effet d’un débat sur les opinions des participant-es. Johan Rochel, spécialiste d’éthique de l’innovation, présente les résultats intermédiaires de cette expérience.

Dans les institutions de soins (hôpitaux, maisons de retraite, réhabilitation), pour l'accueil en magasin ou à l’hôtel, pour un service d’information à la clientèle, les robots deviennent des interlocuteurs du quotidien. Cette cohabitation pose de nombreuses questions de société. Pour les entreprises qui recourent à ces outils, d’importantes questions de réputation, de service à la clientèle, mais également d’efficacité et d’économie se combinent dans une pesée d’intérêts complexe.

Pour y voir plus clair, le laboratoire d’éthique de l’innovation Ethix a organisé trois «Dîners d’éthique» en coopération avec la start-up apps4science, développée par le Dr. Dominik Wyss de l’Université de Stuttgart. Réunis pour trois dîners, un total de 36 participant-es (3x12 personnes) ont débattu d’éthique des robots. Ces quelques lignes présentent ce format et les résultats de cette discussion.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Chaque jour, la newsletter qui vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

Lire aussi