| News

Les questions que pose l'affaire Darius Rochebin

Darius Rochebin, sur le plateau du 19.30. La consternation vient avant tout du décalage entre l’image publique du journaliste et sa personnalité telle que le décrit Le Temps. (Image Keystone)

La minutieuse enquête du quotidien Le Temps sur de supposés cas de harcèlement au sein de la RTS est un dégât d’image considérable pour le service public suisse. Des gestes déplacés, des propos graveleux et de faux comptes Facebook sont attribués à Darius Rochebin. Par ailleurs, deux cas de harcèlement sexuel concerneraient des cadres de la chaîne, dont l’identité n’est pas révélée par Le Temps. Les réseaux sociaux renvoient l’écho d’un public atterré. La presse française évoque «des dysfonctionnements au sein de la Radiotélévision suisse».

Qui savait quoi et depuis quand?

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi