Les Pays-Bas ne veulent plus qu’on parle de la Hollande

Keystone

Les Néerlandais ne veulent plus que l’on utilise le nom «Hollande», réducteur selon eux puisqu’il ne correspond pas à la totalité de leur territoire. La mesure s'inscrit dans un plan de 200’000 euros pour moderniser l’image du pays à l’international avant l'Eurovision et les JO de Tokyo.

link

Quartz