Reservé aux abonnés

Les commémorations du 9 mai en Russie, un tournant pour la guerre?

Des militaires russes défilent lors d'une répétition générale le samedi 7 mai 2022. La cérémonie du Jour de la victoire se tiendra lundi 9 mai sur la Place Rouge de Moscou. |AP Photo via Keystone / Alexander Zemlianichenko

Neuf semaines après le début de l’invasion de l’Ukraine, la Russie commémorera lundi 9 mai le «jour de la Victoire», la capitulation de l’Allemagne nazie en 1945. Les cérémonies se dérouleront cette année dans le contexte particulier de l’enlisement militaire des troupes russes et de la menace d’une généralisation du conflit. Vladimir Poutine s’adressera à la nation, dans un discours très attendu, qui pourrait faire basculer le conflit, d’«opérations spéciales», en guerre officielle. Et la différence est plus que sémantique.

Pourquoi c’est important? Depuis son ascension au pouvoir, Vladimir Poutine a fait du 9 mai une «cause sacrée», un marqueur d'une nouvelle identité patriotique russe. Après le traditionnel défilé militaire sur la place rouge à Moscou, en hommage aux 26 millions de morts soviétiques de la Seconde Guerre mondiale, le chef du Kremlin a instauré la marche du «régime immortel».

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous