| | radar

Les colonies lunaires devront composer avec le risque sismique

Cette vallée explorée par deux astronautes de la mission Apollo 17, en 1972, présente une faille active | Nasa -LRO Camera

La comparaison de vieux enregistrements de séismes par les missions Apollo et d’images de failles à la surface de la Lune confirme que notre satellite possède une activité sismique.

Pourquoi c’est important. On connaît très mal l’activité tectonique de la Lune. Les stations sismiques déposées par les missions Apollo étaient trop proches pour localiser avec précision l’épicentre des secousses enregistrées. Une étude montre qu’une partie d’entre elles provient vraisemblablement d’une longue faille découverte par la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter.

Ce qu’il faut savoir. La Lune ne présente pas de plaques tectoniques comme on en trouve sur Terre. Le sol lunaire est en revanche sous l’influence de la gravité terrestre, qui change au cours de l’année avec les variations de la distance Terre-Lune. Cet effet de marée est l’une des causes de tensions qui s’exercent à la surface de la Lune, et une origine possible de séismes.

link

Lire l'article de New Scientist (EN)

newsletter_point-du-jour

Recevez_ chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi